Relaxation

papilllon

LA RELAXATION

Dif­fi­cile aujourd'hui de trou­ver un peu de séré­ni­té. Fatigue, sur­me­nage guettent presque tout le monde. Il est temps de savoir faire des pauses.

La relaxa­tion peut vous aider 

La relaxa­tion per­met de faire le vide men­tal, qui est un état où  aucune pen­sée para­site   trouble le psy­chisme. La relaxa­tion per­met aus­si un relâ­che­ment mus­cu­laire qui éli­mine les ten­sions dou­lou­reuses.

Il existe dif­fé­rentes méthodes, elles ont pour ori­gine le Trai­ning auto­gène mis au point par le pro­fes­seur J. H. Shultz.

Le prin­cipe de cette méthode repose sur une série d’exercices ayant pour but de mettre au repos le corps et l’esprit qui per­met un état de relaxa­tion bien­fai­sant, ana­logue à l’endormissement.

Le patient a les pau­pières fer­mées, il est immo­bile et se concentre sur ses sen­sa­tions.

La décon­trac­tion est, dans cette méthode, une fin en soi. C'est le lâcher-prise.

 

La relaxa­tion uti­lise aus­si la res­pi­ra­tion et la visua­li­sa­tion posi­tive

Le patient se concentre sur sa res­pi­ra­tion en ins­pi­rant et en expi­rant len­te­ment et pro­fon­dé­ment de manière à impri­mer au corps un rythme apai­sant qui va l'amener à se décon­trac­ter.

Le patient visua­lise des images qu’il aime. Les pen­sées para­sites vont petit à petit dis­pa­raître. On arrive ain­si à la pause men­tale.

 

 

 papilllon

Les commentaires sont fermés.