Séances

papilllon

Com­ment se déroule une séance ?

La sophro­lo­gie se pra­tique soit en séance indi­vi­duelle soit en séance col­lec­tive, en tenue confor­table. De pré­fé­rence allon­gé, on apprend à se détendre par la res­pi­ra­tion et la visua­li­sa­tion de chaque par­tie du corps, gui­dé par la voix du sophro­logue. On accède ain­si à un état de détente phy­sique et men­tale entre l’éveil et le som­meil. Le stress est réduit, ain­si que ses effets néfastes tels que le man­qué de confiance en soi et la soma­ti­sa­tion… Elle per­met aus­si de se pré­pa­rer aux défis de la vie : exa­men, accou­che­ment… On devient peu à peu plus posi­tif, et on gagne en dis­cer­ne­ment et en capa­ci­té d’adaptation.

Une séance de sophro­lo­gie dure 1 heure  et se  déroule en dif­fé­rentes phases :

Ana­mnèse qui est un temps de dia­logue pré-sophro­nique durant lequel la per­sonne à la pos­si­bi­li­té d’exprimer de manière spé­ci­fique sa demande et  ses attentes.

⇒ Exer­cices sur la Res­pi­ra­tion

⇒ Phase de sophro­ni­sa­tion ; la per­sonne est ame­née par le dis­cours du sophro­logue a l’état alpha, c'est-à-dire au bord du som­meil.

⇒ Phase d’acti­va­tion sophro­nique; le sophro­logue sug­gère l’expression des res­sen­tis et des émo­tions, sti­mule l’imaginaire par l’utilisation de visua­li­sa­tions.

⇒ Phase de déso­phro­ni­sa­tion (reprise) ; le retour à l’état de conscience vigi­lante et de la récu­pé­ra­tion pro­gres­sive du tonus mus­cu­laire avec le béné­fice appor­té par l’activation intra sophro­nique.

⇒ Phase post sophro­nique, un temps d’échange qui  per­met de faci­li­ter  la démarche d'intégration.

Pour qui ?

Encore peu connue du grand publique, et pour­tant déjà très uti­li­sée dans le domaine spor­tif (pré­pa­ra­tion des ath­lètes de haut niveau), le domaine médi­cal et para­mé­di­cal (pré­pa­ra­tion à l’accouchement, pré­pa­ra­tion d’intervention chi­rur­gi­cale, ges­tion de la dou­leur, sevrage taba­gique…) le domaine de l’enseignement (pré­pa­ra­tion d’examen) et l’entreprise (ges­tion du stress)…

la sophro­lo­gie s’adresse à toute per­sonne dési­reuse de résoudre un pro­blème ponc­tuel, de trou­ver, retrou­ver, conso­li­der son bien-être et son équi­libre.

Les enfants

Qui ren­contrent des dif­fi­cul­tés sco­laires, rela­tion­nelles, com­por­te­men­tales (pro­blèmes de concen­tra­tion, de som­meil, de pho­bie sco­laire…).

Les adolescents

Qui ren­contrent des dif­fi­cul­tés à tra­ver­ser cette période de chan­ge­ments qu’est l’adolescence, pour pré­pa­rer un exa­men, une com­pé­ti­tion, amé­lio­rer la rela­tion à soi même et aux autres, construire un pro­jet de vie…

Les adultes

Le sala­rié sous la pres­sion des objec­tifs à atteindre, la sur­charge de tra­vail, les incer­ti­tudes d’évolution…
Le diri­geant ou chef d’entreprise « sur­boo­ké », né sachant plus défi­nir ses prio­ri­tés…
La mère de famille «hyper­ac­tive» né sachant plus gérer vie per­son­nelle et pro­fes­sion­nelle qui s’emporte rapi­de­ment…
« Il n’y a aucune recette pour deve­nir une mère par­faite, mais il y a mille et une façon d’être une bonne mère » Jill Chur­chill

Les seniors

Qui veulent ren­for­cer et main­te­nir cer­taines capa­ci­tés, pré­ser­ver leur san­té phy­sique et men­tale…

papilllon

Les commentaires sont fermés.